5 outils testés pour corriger les yeux rouges. Résultats et verdict…

yeux-rouges-alaune

Ah les yeux rouges ! Ou comment vos parents et vos amis deviennent subitement albinos sur toutes vos photos en l’espace d’une soirée ! Bref, on est tous passés par là : les yeux rouges sont un fléau qui n’est pas toujours facile d’éviter malgré les progrès réalisés par les appareils photos pour le réduire. Au pire donc, il faut le corriger. Et pour savoir quel est l’outil qui s’occupera le mieux des rétines de vos proches, rien ne vaut un bon test en règle !

C’est ce que je vous propose ici et maintenant dans cet article. J’ai rigoureusement testé pour vous 5 logiciels gratuits de retouche photo en ligne dans leur capacité à corriger les yeux rouges.

PS : au fait, si vous vous demandez d’où peut bien venir ce satané phénomène des yeux rouges, rendez-vous à la fin de l’article, vous y trouverez la réponse…

Le protocole de test et les outils testés

Pour réaliser ce test comparatif, j’ai utilisé la photo ci-dessous. Un bel exemple d’yeux rouges !

Corriger les yeux rouges  - Photo témoin

J’ai ensuite utilisé la fonction de correction des yeux rouges des 5 logiciels gratuits de retouche photo en ligne suivants :

A noter : j’ai utilisé les réglages par défaut de chacun des logiciels testés.

Les résultats des tests de correction des yeux rouges

Photoshop Express Editor :

Photoshop express Editor - Test de correction des yeux rouges

PhotoCat :

PhotoCat - Test de correction des yeux rouges

BeFunky :

BeFunky - Test de correction des yeux rouges

Pixlr Express :

Pixlr Express - Test de correction des yeux rouges

FotoFlexer :

FotoFlexer - Test de correction des yeux rouges

Verdict…

L’outil qui ressort en tête de ce classement est, à mon sens et contre toute attente, BeFunky ! Venant d’un outil clairement orienté fun et « effets », ce fut une surprise ! En même temps, c’est le seul outil qui permet de doser « manuellement » la correction à apporter (il faut cliquer plusieurs fois jusqu’à obtenir l’effet souhaité). Les autres outils permettent de paramétrer la « force » de l’effet, mais l’application est faite en une seule fois. Je trouve donc qu’au final, la correction de BeFunky est bien plus douce et plus naturelle qu’avec les autres outils.

En numéro 2, je positionnerai PhotoCat qui obtient finalement un résultat assez proche de BeFunky. Ce qui est étonnant, c’est que PhotoCat est lui aussi dans la même catégorie que BeFunky : plutôt orienté « effets » et « montage ».

En numéro 3 ex-aequo, Photoshop Express Editor et Pixlr Express. Le résultat de leurs traitements est acceptable, mais beaucoup moins subtil que BeFunky et PhotoCat. Il y a un côté un peu « pâté » qui est décevant pour ces outils de retouche en ligne dont la force est justement la retouche photo.

Enfin, en bon dernier, très loin derrière tout le monde : FotoFlexer ! Vous avez pu constater le massacre… Pour complément d’information, c’est le seul outil pour lequel j’ai recommencé 5 ou 6 fois le test, pensant que j’avais commis une maladresse dans le processus de retouche des yeux rouges. Hé ben non ! L’outil a copieusement inondé le portrait de noir  à chaque fois (et encore, le résultat présenté ici n’est pas le pire que j’ai obtenu…). Bref, en tous les cas, pour la photo test que j’ai prise, la fonction « yeux rouges » de FotoFlexer est inutilisable. Autant vous dire que FotoFlexer ne m’a pas vraiment convaincu pour figurer dans la liste des meilleurs outils de retouche photo en ligne que je vous présente régulièrement sur ce blog !

Petit bonus pour terminer : le mystère des yeux rouges dévoilé !

Il faut savoir que le phénomène des yeux rouges survient principalement et surtout lorsque vous prenez une photo :

  1. La nuit ou dans un lieu peu ou mal éclairé (soirée, …)
  2. En utilisant le flash frontal de votre appareil photo

Il faut savoir que la pupille (le cercle noir au centre de notre oeil) diminue de taille lorsque la lumière est forte (en plein soleil) et, a contrario, se dilate dans le noir (ou lorsqu’il fait sombre) afin de capter un maximum de lumière. Lorsque vous flashez quelqu’un dans un endroit peu éclairé, sa pupille n’a pas le temps de diminuer de taille pour s’adapter à la soudaine et violente lumière qui arrive. Elle est donc ouverte au maximum ! La lumière du flash éclaire donc le fond de l’oeil qui est rouge (vaisseaux sanguins). D’où la couleur rouge du centre de l’oeil !

Cet effet est amplifié si :

  • le flash est situé dans le même axe que l’objectif (ce qui est le cas de pratiquement tous les appareils photos sauf ceux dont on peut décaler la position du flash – Reflex)
  • le sujet photographié est pris de front

Bref, ça n’est vraiment pas simple pour éviter les yeux rouges avec un appareil photo compact ou même un réflex (si le flash utilisé est celui intégré à l’appareil). Les fabricants proposent maintenant quasi systématiquement une fonction « anti yeux rouges » qui consistent la plupart du temps à envoyer un pré éclair de flash avant l’éclair final. Ca limite la casse, mais ça n’est pas pour autant miraculeux. La correction des yeux rouges en post traitement a encore de beaux jours devant elle !

 Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *